comment monter un portillon

Le portillon est un équipement indispensable pour toute habitation clôturée. Il vous permet un passage piéton tout en optimisant la sécurité de votre maison. Son installation peut être faite soi-même, il faut juste être un bon bricoleur. Si vous souhaitez investir dans un portillon ou changer le modèle existant, voici comment monter un portillon.

Pose d’un portillon : la préparation

Avant d’installer un portillon, il est indispensable de bien préparer le terrain. Où mettre le portillon ? Comme il permet un passage piéton, il s’avère judicieux qu’il donne un accès direct à porte d’entrée. Le mieux serait alors de mettre le portillon devant la façade de votre maison.

Lorsque vous trouverez un bon emplacement pour votre portillon, creusez un trou sur chaque côté du lieu d’installation. Ici, vous devez bien retenir la mesure du portillon. Les deux trous permettent de sceller des poteaux. Pour assurer la résistance de votre portillon, il est recommandé d’utiliser du béton. Comme il y va de la sécurité de votre maison, celui-ci doit en effet être très tenace aux chocs et à toute tentative d’effraction. Pour un montage optimal, veuillez respecter la verticalité de deux piliers. Pour vous faciliter la vie, munissez-vous d’un niveau à bulle.

Montage d’un portillon proprement dit

Lorsque les deux poteaux sont bien secs, notamment le béton, passez maintenant aux choses sérieuses : monter le portillon. Pour commencer, fixez les platines de pivot sur l’un des deux piliers de votre dispositif d’entrée. Rassurez-vous, ces outils sont déjà fournis avec votre portillon. Pour ce faire, commencez par la platine basse. Après, fixez-y votre portillon, et ce, à l’aide des vis.

Maintenant, c’est au tour de l’autre poteau, le pilier où vous allez mettre la gâche. Comme la platine, il faut également la visser sur le pilier. Tous ces travaux faits, vérifiez encore si le portillon respecte ou non le niveau attendu. Si oui, vous pouvez enfin fixer le barillet ainsi que la poignée.

Portillon battant ou portillon coulissant ?

Avant d’investir dans un portillon, il est important de savoir qu’il existe un portillon battant et un portillon coulissant. Mais quelle que soit la forme de votre dispositif d’entrée, son mode d’installation reste en général le même. Pour bien monter un portillon, il faut juste qu’il soit installé sur un terrain adapté à la nature dudit équipement.

Lorsque votre entrée ne débouche pas sur la voie publique ou que l’espace qui sépare la façade de votre maison et votre clôture soit assez large, vous pouvez opter pour le portillon battant. Dans le cas contraire, vous avez intérêt à choisir un portillon coulissant. Celui-ci s’adapte au jardin très étroit. Quand même, il faut qu’il y ait assez de place sur son latéral pour permettre au portillon de s’ouvrir. À noter qu’il existe plusieurs modèles de portillon selon leur matériau de construction entre autres le portillon en bois, le portillon aluminium, etc.