Quelle motorisation choisir pour la porte du garage ?

Motoriser une porte de garage intéresse de plus en plus de ménages. En plus d’offrir un confort de haut niveau, cela promet une bonne sécurité à ses utilisateurs. Bien évidemment, avec cette solution, vous n’êtes plus obligé de manœuvrer manuellement votre porte de garage à chaque rentrée et sortie. Pourtant, la motorisation adaptée à une porte de garage ne se choisit pas n’importe comment. Pour trouver facilement celle qui vous est adaptée, trouvez dans ce présent article nos astuces pratiques.

Les différents types d’automatismes pour porte de garage

Il est à noter que pour automatiser une porte de garage, de nombreux choix s’offrent à vous. Pour pouvoir choisir l’automatisme qu’il vous convient, il est nécessaire de connaître les caractéristiques de chacune des solutions.

La motorisation à chaîne qui est en règle généra se fixe au plafond du garage. Le fonctionnement se fait par une chaîne qui est composée de maillons métalliques. Cet automatisme se fonctionne à l’instar du vélo. C’est la chaîne qui a pour rôle par force de traction d’ouvrir et fermer automatiquement la porte de garage. Il est à noter que cette solution est particulièrement destinée pour les portes disposant d’une surface au minimum 8m². Le poids de chaque porte doit être au maximum de 60kg.

La motorisation à courroie qui dispose le même principe de fonctionnement que le précédent. La différence, c’est que la chaîne est remplacée par un ruban type élastomère. Ce dernier est particulièrement réputé pour bénéficier d’une plus grande résistance que la chaîne. Voilà pourquoi ce type d’automatisme est adapté aux portes plus lourdes et grandes. Il peut actionner une installation jusqu’à 80 kg. Cette motorisation a également l’avantage d’être ultra silencieuse.

La motorisation à crémaillère qui est un type d’automatisme pour porte de garage dont le moteur qui se déplace le long d’un rail. Celui-ci se trouve au plafond ou sur un mur près de la porte. Bien évidemment, c’est ce moteur qui se déplace qui est responsable de l’ouverture et la fermeture de la porte.

La motorisation tubulaire axiale qui bénéficie d’un moteur qui est situé dans un cylindre se trouvant au-dessous de la porte. Son principe est simple. L’automatisme permet à la porte de garage s’entourer sur elle-même.

La motorisation à bras qui bénéficie de 2 bras articulés qui se chargent d’actionner la porte de garage. Pour fonctionner, ces bras reproduisent le mouvement des bras humains pour ouvrir et fermer la menuiserie.

Choisir la motorisation selon le type de porte de garage

Pour choisir l’une des motorisations citées plus haut, il est important de prendre en compte le type de votre porte de garage.

Pour une porte de type battant qui est souvent composée de 2 battants, une motorisation est ce qu’il vous faut. Pour une porte basculante, c’est un automatisme à chaînes ou celui à courroie est ce qu’il vous faut. En effet, seuls ces types peuvent ouvrir la porte en la basculant vers le haut et intérieur di garage. De même pour une porte de garage sectionnelle, c’est ces 2 types de motorisation est ce qu’il vous faut. En ce qui concerne une porte de garage à enroulement, seule la motorisation tubulaire peut faire l’affaire. Pour finir, pour une porte de garage coulissante, un automatisme à crémaillère est ce qui est adapté.